En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

La première guerre mondiale

Pépère (Etre pépère)

Publié le lundi 2 février 2015 17:58 - Mis à jour le jeudi 5 février 2015 16:22

Sens actuel

«Pépère» est actuellement employé en langage familier pour dire tranquille, loin des soucis, des dangers... et pour quelqu’un, confortablement installé dans la vie.

Origine et histoire

Si ce sens de tranquille, loin de tous problèmes, de tout danger... est peut-être apparu avant guerre, il s'est généralisé pendant la Première guerre mondiale par l'intermédiaire des soldats.

Au front, les poilus utilisaient "Etre pépère" pour désigner quelqu’un qui était à l’arrière ou bien, pour un soldat à poste militaire tranquille, pas compliqué, sans dangers.

Iconographie légendée

Lucien Jonas  (1880-1947)    France    "Un PéPère"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oeuvre de Lucien Jonas (1880-1947),     «Un PéPère» réalisée sûrement pendant la Première guerre mondiale en France.​  Lucien Jonas a beaucoup dessiné  ce conflit.

Auteurs

Juliette GUIROLA-BOË 3°A

 

Commentaires

Aucun commentaire